• 09 75 18 37 38
  • contact@solenciel.fr

Le travail de Coline dans le cadre de son projet social

Le travail de Coline dans le cadre de son projet social

Après plus d’un mois de stage, dans le cadre de son BTS Economie Sociale Familiale (ESF), Coline arrive au terme de son projet social avec les filles. Les semaines passées lui ont permis d’analyser les méthodes de travail, proposer des mesures correctrices, et, identifier l’impact des mesures à court, moyen, et long terme.

Phase d’observation : les conditions de travail des cleaners

Avant de pouvoir proposer de nouvelles mesures, notre stagiaire a dû recourir à différentes méthodes. Ce processus lui permettant de mieux qualifier et quantifier les manques ainsi que les besoins. Pour exemple, un questionnaire fut distribué aux filles, en décembre dernier, lors de la réunion cleaners du vendredi matin. Ce dernier lui a permis de récolter quelques informations sur les difficultés rencontrées par celles-ci au travail. Certaines jeunes femmes souffrent du poids de leur sac à dos, et pour d’autres, le vélo représente un mode de transport difficile.

Pour aller plus loin, Coline s’est rendue sur le terrain. Elle a alors pu constater leurs conditions de travail (matériel utilisé, horaires, distances à parcourir…). Échanger avec les cleaners fut également l’occasion d’obtenir leur ressenti à ce sujet.

Concernant le constat final, analysé et calculé, il souligne l’importance de prendre de nouvelles mesures correctrices. La visée de ces actions étant l’allègement du travail (matériel adapté, moins de poids à transporter…), tout en assurant la sécurité et le renforcement des performances des cleaners.

Mise en place des mesures correctrices de Coline

Suite à ses observations, Coline a identifié avec précision les mesures correctrices à prendre, que ce soit pour les cleaners ou l’équipe encadrante. Il s’agit bien de veiller au respect des règles d’hygiène, de santé et de sécurité. Ainsi, pour préserver l’intégrité physique des jeunes femmes, il est indispensable pour ces dernières d’adapter le poids de leur sac (via des alternatives moins lourdes), et de limiter les risques de troubles musculo-squelettiques (TMS) au moyen de postures préventives. Dans cette optique, Coline a mis en page différents schémas pour interpréter les bons et les mauvais comportements, à copier ou à fuir.

En parallèle, un meilleur rangement et étiquetage du matériel favorise un gain de temps en termes d’organisation. Pour les filles, les nombreux changements actuels et à venir renforcent un  fois de plus leur motivation. Elles ont besoin d’un cadre, avec des instructions précises. L’impact généré est visible immédiatement, mais le sera également à moyen et long terme.

Évaluation de l’impact à court, moyen et long terme

Les termes clefs suite à ces mesures :
motivation, efficacité, santé et performance.

Les nouvelles actions ainsi prises visent au maintien de la motivation des cleaners. Pour cela, leurs conditions de travail sont rendues moins pénibles. Il faut avant tout assurer leur sécurité et préserver leur santé. Cette démarche permet en retour d’obtenir davantage de performance, tout en valorisant leur parcours de réinsertion sociale et professionnelle.

S’adapter et progresser c’est aussi s’appuyer sur les compétences des autres pour compléter ses lacunes, d’où les bienfaits du travail par binôme. Toutefois, il faut veiller au respect des règles et à la bonne application des consignes. A plus long terme, les jeunes femmes ont la possibilité d’exercer la profession de leur choix. La réussite de Solenciel s’évalue, entre autres, au parcours pris par chacune. Ainsi, les éloigner définitivement des réseaux de prostitution constitue tout autant une victoire pour l’association que pour la société.

Solenciel