• 09 75 18 37 38
  • contact@solenciel.fr

Volontaire en service civique : un engagement gagnant

Volontaire en service civique : un engagement gagnant

Anastasia se confie cette semaine sur son expérience à Solenciel, en tant que volontaire en service civique, après un an passé à l’association. D’ailleurs, elle reprendra ses études dès la rentrée scolaire 2019.

I- Le quotidien d’une volontaire en service civique

Anastasia a candidaté à un poste en service civique que Solenciel proposait durant l’été 2018. Son contrat a débuté le 1er septembre ce cette même année, à raison de 26 heures par semaine.

« J’avais entendu parler du service civique durant l’année universitaire 2017-2018, à l’occasion d’une journée de bénévolat au Café des Enfants. Réellement, cette expérience m’attirait par les valeurs qui s’en dégagent, même si au fond, je ne savais pas vraiment si j’allais un jour franchir le pas. Finalement, après l’obtention de ma licence professionnelle, je souhaitais plus que tout acquérir de l’expérience, tout en me rendant serviable à la société. C’est à cet instant que j’ai alors songé au service civique. Sans perdre une seconde j’ai consulté les différentes offres proposées sur le site du gouvernement. En somme, j’ai postulé à trois ou quatre offres, dont un poste à pourvoir à Solenciel. Ce fut le premier entretien que j’ai pu obtenir, et le seul, ayant directement accepté d’entrer dans l’aventure. »

Les missions de notre volontaire ? Participer aux actions de communication et soutenir l’équipe encadrante sur la partie opérationnelle.

Quelques souvenirs de cette année passée à Solenciel

« Chaque volontaire bénéficie d’une écoute spécifique. En effet, nous ne sommes ni salariés, ni vraiment bénévoles. De telle manière, nos missions s’adaptent en fonction de notre statut et de la vie associative. De plus, notre organisme d’accueil accorde une importance particulière à nos envies, en concordance avec nos projets. Me concernant, mes missions ont été orientées de sorte à ce que je puisse pleinement m’épanouir et renforcer mes compétences. »

En cette fin août, Anastasia termine donc son engagement, après un an de volontariat. Même si une nouvelle page se tourne, Anastasia sait que cette expérience se transformera en un réel tremplin professionnel.

II- Une année de transition différente

Pour notre volontaire c’est l’heure du bilan et de la réflexion pour la poursuite de ses projets de formation et d’emploi.

« Durant ces 12 mois j’ai beaucoup appris, aussi bien au niveau de la technique, de la forme, que du contenu. Sans parler de toute la richesse sociale qui en découle. Véritablement, j’ai déconstruis mes préjugés, dépassé mes craintes, et pu faire ainsi de magnifiques rencontres. Je suis aujourd’hui une personne différente, mieux préparée au monde de l’entreprise. Assurément, la variété de mes missions m’ont enseigné à travailler de manière agile, en équipe, tout en prenant des responsabilités. »

« Au quotidien, il n’y avait jamais deux mêmes journées. Même le travail hebdomadaire, nécessitant d’être renouvelé régulièrement, était agrémenté d’imprévus, d’événements, et de nouveautés. Ce fut particulièrement épanouissant et motivant. Autrement dit, le manque de routine fut une source d’énergie inépuisable via ces remous de péripéties et de rencontres. L’humain demeure immanquablement au cœur de projet. D’ailleurs, retranscrire avec justesse toute la bienveillance de l’action fut délicat, mais extrêmement formateur. »

Anastasia envisage à présent de finir ses études, optimisant ainsi ses chances sur le marché du travail. Du reste, Solenciel planifie de futurs recrutements de volontaires et stagiaires pour combler les besoins de l’activité d’ici la fin de l’année.

III- Un turn-over qualitatif

En définitive, la collation du 30 août, invitant cleaners, bénévoles et membres de l’équipe, marquera le dernier jour de son contrat en service civique. Ce dernier rassemblement c’est aussi un au revoir vers de nouveaux horizons. A ce sujet, Anastasia ajoute même :

« D’ici septembre 2019, je vise à réussir un Master dans les métiers du marketing digital et des médias sociaux sur Lyon. Toutefois, je suis encore à la recherche d’une entreprise d’accueil pour effectuer ma formation en alternance. Sur ce point, je sais que le poste de responsable de communication que j’occupais à Solenciel mettra naturellement en valeur mes acquis, ainsi que mon sens de l’engagement. D’ailleurs, par cette polyvalence des missions, je ne peux que recommander aux étudiants et stagiaires futurs de vivre une telle aventure. C’est-à-dire qu’il est prodigieusement valorisant de s’impliquer dans le développement d’une activité associative, et de relever en ce même temps des défis solidaires. »

L’aventure Solenciel se poursuivra une fois de plus avec la venue et le départ de nombreux autres collaborateurs. Ils apporteront une valeur ajoutée au travail déjà commencé. Puis, à leur tour, ils retranscriront avec sincérité ce qui les a poussé à franchir les portes de la solidarité.

Solenciel