• 09 75 18 37 38
  • contact@solenciel.fr

Archive de l’étiquette stagiaire

Vendredi chargé rime avec partage, complicité et solidarité

Ce vendredi 17 mai fut particulièrement chargé, tout en restant très amical. En vérité, il marque l’arrivée de Maxime, notre nouveau coordinateur d’équipe, tout comme le dernier jour de stage de Sabrina. C’est pourquoi la collation mensuelle fut décalée un peu plus tôt. Dans ce même temps, cet instant de convivialité fut profitable pour l’animation d’un jeu entre bénévoles et cleaners. 

I- Un vendredi animé par le jeu

La collation mensuelle entre bénévoles et cleaners s’est déroulée ce vendredi 17 mai, et non en fin de mois, afin de soigner les accueils et départs de ce turn-over associatif. Par ce fait, l’animation sélectionnée par l’équipe bénévole fut un jeu de rôles emprunt à l’humour.

C’est le rituel mensuel : une rencontre bénévoles-cleaners dans l’objectif de créer du lien social et de bâtir de réelles amitiés. Chacun vient avec cette envie d’en apprendre un peu plus sur l’autre : les goûts vestimentaires, les habitudes culinaires, les activités du weekend, ou encore, les rêves secrets qui motivent leurs ambitions. Comme pourrait le dire Denis C, il n’y a pas de place pour le jugement, seulement des échanges et des jeux. Infailliblement, le jeu encourage à l’action. Qu’il soit sur table, ou de manière plus expressive sur une scène improvisée, le divertissement peut comporter, indirectement, des éléments menant à la découverte de la culture française. De ce fait, par une imagination sans fin, chaque vendredi similaire est susceptible de pouvoir instruire des codes, des symboles et des valeurs. Vraisemblablement, ce procédé ludique participe à une reconstruction sociale des victimes.

Turn-over associatif de l’aventure baptisée Solenciel

Solenciel aura deux ans au mois de mai prochain, et déjà nombreux sont les collaborateurs venus soutenir ses actions. Que ce soit pour un temps court, ou plus long, tous ont embarqués dans cette aventure humaine en y apportant de leur temps et de leur énergie. Du reste, même si le turn-over est permanent par les départs et les arrivées, il confirme cet élan de bienveillance envers ce public en réinsertion.

Le départ de Kévin laisse une place supplémentaire de libre

Kévin, volontaire en service civique et absent ces derniers temps pour des raisons personnelles, a dû malheureusement quitter l’association. Toutefois, il laisse derrière lui le travail accompli que ses successeurs viendront étoffer et compléter.

Kévin a commencé ses missions en tant que stagiaire, en mai 2018. C’est par la suite qu’il a voulu poursuivre l’expérience par un service civique. De formation sociale, il a particulièrement travaillé sur le bien-être des employées au travail (besoins en matériel, règles de sécurité…) et la mise en place de leçons de français.Pour combler les manques existants, il n’a pas hésité à bricoler les remorques, suggérer des idées, et concevoir de nouveaux supports de formation. De plus, avant l’arrivée de Christine, il apportait son soutien aux jeunes femmes lors des formations au ménage.

A présent parti vers d’autres desseins, nous avons une place supplémentaire pour les jeunes adultes, de 16 à 25 ans, souhaitant s’engager dans un volontariat en service civique, indemnisé par l’Etat. Pour les plus de 25 ans, il existe aussi le volontariat associatif.