• 09 75 18 37 38
  • contact@solenciel.fr

Archive de l’étiquette Formation vélo

Des leçons de lecture et d’écriture venant améliorer leur futur

Du berceau jusqu’à l’âge adulte, chaque individu a appris à parler sa langue maternelle, et au fur et à mesure à lire et écrire, naturellement. Toutefois, tous les enfants ne bénéficient pas de cours de lecture et d’écriture.  Selon leur situation familiale ou leurs conditions de vie, cela n’est pas toujours possible. Nous pouvons d’ores et déjà prendre l’exemple de jeunes nigérianes analphabètes. C’est pourquoi, Solenciel propose du soutien scolaire par le biais de différents bénévoles. En revanche, les leçons de lecture et d’écriture exigent énormément de régularité, d’autonomie, et beaucoup de volonté.

I- Des cours de lecture et d’écriture : le b.a.-ba de l’apprentissage

Dans un premier temps, nous repérons les candidates nécessitant des leçons de lecture et d’écriture. Généralement, il suffit de consulter leur test d’entrée et de constater une écriture hésitante ou manquante, ainsi que des réponses inexactes. Ensuite, les intervenantes concernées sont convoquées. L’objectif n’étant pas de les angoisser, mais bien de leur faire comprendre que savoir lire et rédiger leur sera indispensable. Dans leur quotidien ou pour leur réussite professionnelle, tôt ou tard, ce savoir leur rendra un immense service. Par ailleurs, pour travailler à Solenciel, l’un des critères de sélection prévoit la capacité à remplir une fiche de contact, ou encore, l’aptitude à consulter des messages écrits. Il est donc dans leur intérêt d’enrichir leur vocabulaire, corriger leur français, et surtout, pouvoir répondre à une demande écrite.

Pour instaurer de la régularité dans l’apprentissage, les jeunes femmes sont tenues de venir chaque matin, au minimum deux heures. L’équipe assure une présence proche en cas de besoin et leur fournit des exercices. Du reste, l’équipe bénévole se rend également disponible pour enseigner et coacher les apprenantes durant le mois d’août. Bien qu’avec des bases en lecture et  écriture, il n’est pas toujours évident de décoder un mot inscrit en minuscule. De plus, l’apprentissage bascule répétitivement de l’anglais au français. C’est-à-dire que la pédagogie à employer doit jongler ingénieusement entre les différentes prononciations, les acquis et les besoins, différemment d’un programme d’école élémentaire.

Le nettoyage exige du savoir-faire, et le vélo nécessite de l’entrainement

Depuis l’arrivée de Christine en début d’année 2019, l’association prend des mesures correctrices et adapte au mieux le matériel et les techniques de nettoyage. Les employées disposent d’une formation complète pour s’approprier toute la rigueur de leur formatrice. C’est ainsi qu’elles apprennent à nettoyer avec efficacité. En parallèle, les filles le nécessitant, bénéficient de cours de vélo. Cette démarche implique obligatoirement une initiation au respect du code de la route. Une autre découverte pour ce public étranger qui doit être capable d’identifier les situations à risques.

Le nettoyage : un métier exigeant qui requiert du savoir-faire

Relativement à son travail d’observation depuis deux mois,  Christine a été en mesure d’identifier les éléments constituant un frein à l’apprentissage du métier de cleaner. De ce fait, pour répondre aux exigences de ce métier, elle a conçu différents documents, formalisant les données nécessaires et le matériel. Ce support est indispensable pour les filles, tout comme pour l’équipe encadrante. Cette trace écrite coordonne l’organisation, hiérarchise les tâches, précise les besoins, et anticipe les problèmes. De la sorte, chaque agent d’entretien est complètement autonome, même sur un lieu inconnu, aussi grand soit-il.

Pour répondre sur le long terme aux manques, notre encadrante technique partage son savoir-faire avec l’ensemble des parties prenantes.