• 09 75 18 37 38
  • contact@solenciel.fr

Archive de l’étiquette accompagnement social

GRANDE NOUVELLE !!

Très bonne nouvelle chez Solenciel aujourd’hui. Une grande annonce nous a été faite par l’une de nos cleaners.

Celle-ci a eu rendez-vous avec l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides), il y a environ 15 jours, à Paris. Et c’est une réponse positive qui lui a été donnée.
Oui, vous avez bien compris. C’est notre première cleaner à obtenir son droit d’asile pour 10 ans.

Une grande libération pour elle, une nouvelle vie qui commence enfin. La fin pour elle d’incertitudes constantes sur son avenir en France. Une page qui se tourne, pour enfin espérer un futur paisible .  Hier, jour où elle a appris la grande nouvelle, était le premier jour de sa nouvelle vie.

 

Un moment d’émotions fortes pour elle, mais également pour toute l’équipe. Ce matin en réunion, après avoir appris la nouvelle, l’ambiance s’est voulue festive, avec pour fond sonore un tonnerre d’applaudissements.

C’est plus qu’une bonne nouvelle. Plus qu’une réjouissance. C’est un nouveau souffle pour Solenciel et pour l’ensemble de ses cleaners.

Nous espérons que cette victoire, sera suivie par bien d’autres.

Encore cinq de nos cleaners sont en attente de réponses pour leur demande. Toutes se réjouissent de cette demande acceptée. Mais espèrent avec impatience que vienne leur tour.

Bien sûr, nous vous informerons de la suite des évènements !

Pour en savoir davantage sur l’accompagnement proposé par Solenciel, c’est ICI:

Le parcours d’insertion à Solenciel

Le profil des personnes recrutées à Solenciel

Nettoyage solidaire à Grenoble

Nettoyage solidaire à Grenoble

Aujourd’hui, en plus de la directrice Gwendoline, 10 personnes travaillent à Solenciel et réalisent des prestations de nettoyage dans les copropriété, bureaux et locaux professionnels, ou dans des logements vacants (après le départ d’un occupant).

Nos 10 cleaners sont de jeunes femmes africaines, victimes des réseaux de trafic des êtres humains, contraintes à la prostitution. Elles font la démarche courageuse de s’extirper de l’emprise de leur proxénète. Cette démarche se fait en plusieurs étapes. Non sans pression et sans risque pour la personne ou sa famille restée au pays. L’arrêt de la prostitution est évidemment une délivrance pour chacune d’elles, mais il faut ensuite rompre tout lien financier avec le proxénète, souvent une « Mama »manipulatrice, avide d’argent. Il faut ensuite dépasser ses craintes spirituelles, en raison d’un rite vaudou, appelé le « Juju », généralement subi avant de quitter le pays d’origine. Enfin, il faut faire réellement confiance aux autorités françaises. Pour oser raconter son véritable parcours, et dénoncer son réseau.

Nos cleaners ont entamé des démarches de demande d’asile, afin d’obtenir la protection internationale de la France. Ces démarches sont longues, fastidieuses, et douloureuses. Les personnes sont obligées de se remémorer toutes les atrocités subies dans leur pays d’origine, pendant le parcours des migrants, à travers des pays comme la Libye et l’Italie, puis en France.

Nos cleaners sont des femmes courageuses. Elles se battent avec toute leur énergie pour s’en sortir, et leur motivation est incroyable.

Le projet professionnel proposé

Nous proposons aux personnes rencontrées, un contrat de travail à durée indéterminée (CDI), de 26 heures par semaine, précédé d’une période de formation de 15 jours : apprentissage du vélo, utilisation d’un GPS, et l’initiation aux techniques de nettoyage écologiques.

Solenciel obtient de la part de la direction départementale du travail (DIRECCTE), une autorisation spécifique pour pouvoir embaucher ces personnes, encore en procédure de demande d’asile.

Mais au-delà du nettoyage, nous prévoyons d’accompagner chacune de nos cleaners, dès qu’elles obtiendront une à une leur titre de séjour, pour qu’elles puissent exercer la formation professionnelle de leur choix .

L’accompagnement social complémentaire

L’insertion de nos cleaners n’est pas uniquement professionnelle. Outre sa démarche de demande d’asile, la personne recrutée doit trouver un logement en dehors du réseau, trouver un rythme de vie équilibré, reconstruire des relations sociales et amicales, se soigner physiquement, être accompagnée psychologiquement et spirituellement, etc. C’est pourquoi nous sommes en liens étroits avec d’autres associations qui les accompagnent : Magdalena38, l’Amicale du Nid, l’Appart, l’Adate, etc.

Et bien entendu, l’apprentissage de la langue française est une étape indispensable ! Solenciel organise donc, via son équipe de professeurs bénévoles, des cours de français chaque semaine, pour les jeunes femmes n’en disposant pas à l’extérieur.

Tout ceci grâce à vous, clients et nos donateurs !

Les fruits de Solenciel sont déjà très beaux! Depuis sa création en mai 2017, 7 jeunes femmes ont obtenu leurs papiers, et plusieurs ont même quitté l’association pour entreprendre de nouveaux projets. Quelle joie de voir ces jeunes personnes reprendre vie jour après jour !

Cette aventure humaine a pu être lancée grâce à nos donateurs et d’ambitieux partenaires, parmi lesquels GAIA, Alter & Care, la banque populaire Auvergne Rhône-Alpes, et l’AFC Grenoble.

Mais c’est surtout grâce à nos nombreux clients que tout cela est possible : Majordome-Privé, Audras-Delaunois, Isereanybody?, Rodacom, la ligue de l’enseignement de l’Isère, Etude notariale Roche-Castets-Braud, GTEC, Adicial, Agence Delphine-Teillaud, Sénateur Guillaume GontardFichier de la Construction, Montgolfier Consultants, VINCI Samu Social, OCPF, Maître Florence Duvergier, etc.

Alors nous vous adressons un immense merci pour votre confiance. Nous espérons que d’autres nous rejoindrons rapidement pour pouvoir embaucher encore de nombreuses victimes de ces réseaux de traite.

Vous souhaitez nous aider ? Plusieurs manière pour le faire ici