• 09 75 18 37 38
  • contact@solenciel.fr

Category ArchiveNon classé

Coaching des candidates : à l’écrit, à vélo et sur le terrain

Pour toute future embauche, chaque candidate passe deux épreuves d’entrée clefs. Il s’agit d’un test de vélo, ainsi qu’un exercice de lecture et d’écriture. Ces étapes confirment l’aptitude de chaque postulant à suivre une formation au ménage de 14 jours. Cette semaine, nous vous parlerons, entre autres, de trois candidates : Jenifer*, Maria* et Melody*. Elles bénéficient individuellement d’un coaching qui leur est propre, adapté à leurs besoins.

I- Un coaching nécessaire en écriture et en lecture

La jeune femme, que nous appellerons Jenifer*, est venue passer ses examens d’entrée à Solenciel.

Consciente de la chance qui s’offre à elle, Jenifer était bien décidée à ne pas céder sa place. Elle passa donc les différentes épreuves avec beaucoup de détermination. Toutefois, même si le vélo fut très facile pour elle, il n’en fut pas de même avec le test rédactionnel. Butant avec quelques difficultés sur les mots, la jeune femme doit encore progresser. Vraiment, l’écriture constitue de ce qu’il y’a de plus complexe après la lecture. De ce fait, elle ne peut prétendre dans  l’immédiat à une formation au nettoyage. Ses lacunes risqueraient fortement de la freiner au quotidien.

Malgré tout, pour parvenir à l’épauler, nous lui avons proposé un arrangement. Nos professeurs bénévoles peuvent lui fournir des cours d’alphabétisation si son assiduité est exemplaire. En contrepartie de ce coaching personnalisé, elle serait alors automatiquement inscrite sur liste prioritaire à la formation. Indubitablement, ce compromis, elle l’a accepté de suite.

De l’application qui change tout, jusqu’au renouveau du cycle

En phase avec cette dynamique des changements, nous pouvons citer l’évolution des logiciels utilisés, avec l’entrée d’une nouvelle application. D’autre part,  les cycles en location sont progressivement remplacés à leur tour par des vélos d’occasion plus avantageux.

I- Une application  toute récente à découvrir

Démonstration de l’application Properly par Rodolphe BARON

Tout d’abord, il s’agit d’une amélioration majeure. Celle du choix de l’outil de gestion. Dorénavant, c’est Properly que Solenciel sollicite.

L’application Properly, particulièrement intuitive et révolutionnaire, fonctionne idéalement comme un cahier des charges. C’est-à-dire que tout s’emboîte chronologiquement. Via également une mutualisation des données, les jeunes employées n’ont plus qu’à suivre les instructions et valider les étapes, une à une. Réellement, c’est un gain de temps considérable permettant à chacun de conserver son énergie, tout en gagnant de la visibilité sur les anomalies présentes, via des rapports de problèmes signalés. En effet, il n’y a plus à réfléchir ou à chercher. De la localisation exacte aux différentes directives, la possibilité d’erreur est minimisée par cette supervision méthodique.

Vidéos et photos : un renfort considérable à la formation continue

Dès leur venue, les jeunes salariées bénéficient d’une formation de deux semaines, puis, d’un suivi intense les premiers jours. Toutefois, en réponse à leurs interrogations, et dans l’intérêt de combler les lacunes existantes, des photos et vidéos sont mises à leur disposition. Ce mode de fonctionnement vient renforcer leur formation continue, ainsi que leur autonomie. 

I- Des vidéos et photos : une aide au-delà des mots

Comme chacun le sait, les jeunes femmes employées à Solenciel sont en pleine reconstruction. Elles doivent tout reprendre depuis le début : formation, recherche de logement, mise à jour de leurs documents administratifs, vie de famille, sans compter l’apprentissage de la langue et de la culture occidentale. Leur travail à temps partiel étant particulièrement physique, un aménagement vient les soulager le plus possible. Somme toute, elles ont accès à des fichiers, conjointement aux ménages à accomplir. Ces fiches de poste comportent des indications précises, enrichies de photos et vidéos.

Nous pouvons citer la délicate formulation de Confucius : « une image vaut mille mots. »  C’est-à-dire qu’un visuel peut se révéler possiblement parfois plus puissant et concret que le serait un imposant paragraphe détaillé. En revanche, tout abus est mauvais. Il est primordial d’inciter au fonctionnement de sa capacité d’analyse. De la sorte, l’initiation au regard critique s’instruit sans réserve. Les mises en situation, les schémas, les montages vidéos, ou même, des auto-corrections, participent à cette appropriation des connaissances. Les cleaners sont, à fortiori, au cœur de l’action qui les fera « grandir ».

Douzième jeune femme en formation, et du matériel en don

Une douzième jeune femme est en formation ménage cette semaine.
Son objectif : décrocher un contrat de travail à durée indéterminée, au poste d’agent d’entretien. Pour y parvenir, l’équipe encadrante la forme et lui fournit l’ensemble du matériel professionnel.

I- Un douzième apprenante engage une formation initiale et du matériel en plus

Arrivée mardi matin, peu avant 11h00, la jeune femme était plutôt confiante. En effet, l’endroit ne lui est pas inconnu. Bien qu’elle soit la douzième, elle a bénéficié autrefois d’une formation à Solenciel. Sur proposition de l’équipe encadrante, elle a accepté de revenir.

Particulièrement attentive, et possédant une expérience significative en hôtellerie et en nettoyage, cette « ancienne-nouvelle » élève a réussi avec succès les premières épreuves d’admission. C’est-à-dire, un test de lecture et d’écriture. Cette phase de vérification permet l’identification des jeunes femmes analphabètes qui pourraient, par la suite, se retrouver en grande difficulté. C’est par quoi, cette étape est primordiale avant toute embauche. Concernant cette douzième future cleaner, son niveau en français s’est révélé particulièrement bon. Bien qu’il ne soit pas parfait, elle est capable de suivre une conversation tout en se faisant comprendre. Mais encore, elle sait déjà utiliser un vélo, même si son maniement reste encore fragile.

Assistant administratif : un stage pour l’été 2019 (H/F)

Solenciel recrute un stagiaire assistant administratif pour l’été 2019 pour une migration des données vers un nouveau logiciel

Sous la responsabilité de Gwendoline FASANO, directrice de Solenciel, vous intégrerez une petite équipe en tant qu’assistant administratif. Ce poste, basé au sein des bureaux de Solenciel, comprendra, de manière non exhaustive, les missions suivantes :

  • La saisie des fiches clients, des contrats et  des documents chantiers.
  • La participation aux réunions hebdomadaires.
  • La gestion administrative des emplois du temps.
  • Assurer le suivi des contrats de travail, des mutuelles, des avenants, ainsi que le renouvellement des agréments.
  • Coordonner les informations confidentielles, aussi bien internes qu’externes.
  • Participer au classement, tout comme à l’archivage des données.
  • Veiller à la transmission des éléments comptables.

Véritablement, il s’agira de basculer l’ensemble des informations vers un nouveau logiciel, plus simple et pratique à l’utilisation. Partant de ce fait, vous êtes disposé à mettre à profit vos savoir-faire au service de la rigueur  de cette mission.

Prospection et formation : anticiper, prévoir, et préparer la saison estivale

Malgré le calme apparent de l’été, Solenciel poursuivra ses ménages durant les mois de juillet et août. C’est pourquoi une prospection dans les boîtes aux lettres professionnelles est en cours de diffusion. De plus, avec le soutien de notre nouveau coordinateur d’équipe, nous sommes sereins en ce qui concerne la continuité du projet.

I- Une prospection saisonnière pour des remplacements

Dans le cadre de son activité, Solenciel poursuit ses envois de devis, en parallèle de ses démarchages commerciaux. Toutefois, pour combler le manque, vis-à-vis du calme apparent des mois de juillet et août, l’association se lance le défi d’effectuer des remplacements durant la saison estivale. Effectivement, profitant des départs en congés, cette période est propice aux contrats courts, ainsi qu’aux remises en état. Que ce soit dans des centres, des chambres étudiantes, des hôtels, ou même dans des studios, l’objectif est le même. Il tend à élargir la clientèle et accroître les devis de nettoyage. D’où l’organisation d’une prospection commerciale dans Grenoble et son agglomération.

 

Vendredi chargé rime avec partage, complicité et solidarité

Ce vendredi 17 mai fut particulièrement chargé, tout en restant très amical. En vérité, il marque l’arrivée de Maxime, notre nouveau coordinateur d’équipe, tout comme le dernier jour de stage de Sabrina. C’est pourquoi la collation mensuelle fut décalée un peu plus tôt. Dans ce même temps, cet instant de convivialité fut profitable pour l’animation d’un jeu entre bénévoles et cleaners. 

I- Un vendredi animé par le jeu

La collation mensuelle entre bénévoles et cleaners s’est déroulée ce vendredi 17 mai, et non en fin de mois, afin de soigner les accueils et départs de ce turn-over associatif. Par ce fait, l’animation sélectionnée par l’équipe bénévole fut un jeu de rôles emprunt à l’humour.

C’est le rituel mensuel : une rencontre bénévoles-cleaners dans l’objectif de créer du lien social et de bâtir de réelles amitiés. Chacun vient avec cette envie d’en apprendre un peu plus sur l’autre : les goûts vestimentaires, les habitudes culinaires, les activités du weekend, ou encore, les rêves secrets qui motivent leurs ambitions. Comme pourrait le dire Denis C, il n’y a pas de place pour le jugement, seulement des échanges et des jeux. Infailliblement, le jeu encourage à l’action. Qu’il soit sur table, ou de manière plus expressive sur une scène improvisée, le divertissement peut comporter, indirectement, des éléments menant à la découverte de la culture française. De ce fait, par une imagination sans fin, chaque vendredi similaire est susceptible de pouvoir instruire des codes, des symboles et des valeurs. Vraisemblablement, ce procédé ludique participe à une reconstruction sociale des victimes.

Ami de Solenciel : un bénévolat ciblé ou très polyvalent

Le terme « bénévolat » à Solenciel est à définir au sens large. C’est-à-dire qu’il peut se présenter de manière régulière ou plus ponctuelle, par des missions très variées. Mais dans l’ensemble, un ami de Solenciel apporte toujours une part de lui-même pour une cause commune : la réinsertion réussie d’un public fragile, en grande difficulté sociale et professionnelle.

I- Bénévolat ciblé

A) Les professeurs de français

L’équipe des professeurs bénévoles s’engage dans un processus d’enseignement de la langue française. Cet apprentissage s’adresse  à des jeunes femmes anglophones, souvent déscolarisées depuis longtemps. Relativement à ce point, les enseignants font preuve d’une pédagogie absolument remarquable, par le jeu ou la théorie, avec un suivi des cours parfaitement rigoureux et méticuleux.

Pour l’ajustement des leçons, des réunions sont régulièrement organisées. Par cette pratique, les professeurs font part collectivement de leurs méthodes. Ainsi, avec la vision de chacun, ils se sont aperçus que certaines connaissances culturelles seraient particulièrement intéressantes à instruire. De la sorte, les élèves étudient aussi nos coutumes et nos habitudes. Cette formation se révèle nécessaire dans leur intégration, et stimule d’autre part leur soif de découverte.

Rencontre d’un bénévole de Magdalena38 : au plus près de la prostitution

Comme nous vous l’avions annoncé la semaine passée, Denis C, bénévole de l’association catholique Magdalena38, est venu à notre rencontre ce vendredi 26 avril. Ce dernier participe aux maraudes nocturnes de Magdalena38 depuis quatre ans. Dans le contexte de Solenciel, il nous a témoigné son expérience auprès des jeunes femmes. La question qui se posait, questionnait sur la manière de parvenir à l’instauration d’un climat de confiance, pour établir durablement une relation d’amitié.

Denis C, un bénévole à la parole bienveillante

Le vendredi 26 avril, Denis C. est venu à la rencontre de nos bénévoles pour nous faire connaître son expérience au sein de Magdalena38, la grande soeur de Solenciel. Psychologue depuis 12 ans, Denis est bénévole depuis 4 ans pour effectuer des maraudes nocturnes. Lors de ses tournées en camping-car, avec d’autres bénévoles, il n’hésite pas à créer du lien social avec les prostituées. Il leur propose un repas, une prière ou même une bénédiction. En retour, les jeunes femmes lui témoignent leur respect en l’appelant « Papy ».Résultat de recherche d'images pour "magdalena38"

Plusieurs fois par semaine, le camping-car de Magdalena38 parcourt ainsi les rues de Grenoble et son agglomération pour des tournées du coeur. C’est « une pause dans la nuit, une lumière au cœur des ténèbres ». Le circuit emprunté n’est jamais identique, suivant les besoins ou l’afflux de nouvelles prostituées (surtout courant juin et septembre). Le camping-car est là pour leur permettre de se reposer, danser, ou se restaurer. Les bénévoles présents, prodiguent  aux filles des conseils (de soins ou de logements) et les orientent dans leur chemin spirituel.  Mais surtout, ils font office d’oreilles bienveillantes, à l’écoute de leurs problèmes et de leurs histoires.