• 09 75 18 37 38
  • contact@solenciel.fr

Une 7ème bonne nouvelle et deux recrues supplémentaires

Une 7ème bonne nouvelle et deux recrues supplémentaires

Depuis quelques temps déjà, Solenciel enclenche une série de changements. Que ce soit l’équipe, les cleaners, ou même l’organisation, tout y passe ! Cette semaine ne fait pas exception à la règle. En effet, nous accueillons deux nouvelles cleaners en formation, tandis qu’une 7ème jeune femme obtient la validation de son titre de séjour.

Deux nouvelles recrues en formation

Nos deux nouvelles jeunes femmes, encore en formation avec Christine, sont déjà initiées au processus de nettoyage, ainsi qu’au respect scrupuleux des consignes. Elles sont arrivées le jeudi 07 février, et ont encore beaucoup à apprendre. En effet, le métier d’agent d’entretien exige de la rigueur, de l’autonomie, et de la discrétion. Toutefois, c’est un travail très formateur.

Le parcours de réinsertion des jeunes femmes ne fait que débuter. Solenciel marque pour elles le départ vers une autre vie. Elles doivent à présent faire face à l’apprentissage d’une profession nouvelle, tout en s’immergeant dans la culture française.

Leur embauche prochaine assure le turn-over de Solenciel. De plus, le départ de cleaners plus anciennes (notamment en raison de l’obtention de leur titre), laisse davantage de chance aux prochaines candidates. En effet, elles aussi souhaitent avoir cette même opportunité : quitter le réseau et tracer leur avenir avec une plus grande sérénité.

Un 7ème titre de séjour accordé 

L’obtention d’un titre de séjour est très difficile (le taux de protection en 2017 était évalué à 27% à l’OFPRA). Cependant, le travail des cleaners tout au long de ces mois passés à Solenciel, prouve une fois de plus leur volonté de se réinsérer. Elles désirent toutes tourner la page pour pourvoir entreprendre des projets de vie.

La procédure de demande d’asile en France est un processus long, et constitue bien souvent une démarche à rebondissements. Comme le précise l’Office Française de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA), une évaluation de la situation personnelle des demandeurs d’asile est réalisée. De plus, une convocation leur est envoyée pour un entretien dans leurs locaux. Bien entendu, au préalable, les demandeurs constituent un dossier à l’Office Française de l’Immigration et de l’Intégration (O.F.I.I). Et en dépit de phases de découragement, l’espoir est toujours là. Les prostituées espèrent à chaque instant la reconnaissance de leur titre de « victime des réseaux de traite d’êtres humains ». Découvrez sans plus attendre le témoignage poignant de l’une d’elles (anciennement embauchée à Solenciel) dans notre espace presse.

Cette semaine du 11 février symbolise donc une nouvelle victoire pour l’équipe. C’est-à-dire qu’une 7ème jeune femme a reçu l’accord de l’OFPRA. L’office de protection lui a confirmé la validation de son dossier. Désormais, elle bénéficie de la protection de l’État français (validité de 10 ans, renouvelable). Si elle le souhaite, elle peut conserver son emploi à Solenciel, ou au contraire, partir maintenant vers d’autres horizons. Toutefois, son nouveau statut lui impose de poursuivre ses cours de français (elle dispose de cet enseignement via son travailleur social). De quoi bien la rassurer, pour construire son futur, mais également celui de son petit garçon.

Stagiaires SC